Petite victoire : ces espèces animales qui ne sont plus menacées !

Par
Dina Hayan
Le
03
May
2022
, le
27
April
2022
Temps de lecture :
0:0
min.
Petite victoire : ces espèces animales qui ne sont plus menacées !

Le 11 mai est la journée internationale des espèces menacées ! C’est l’occasion pour nous d’ouvrir l'œil sur le positif et de faire un topo sur les espèces qui étaient en voie de disparition mais qui ne le sont plus !

1. La Baleine à bosse

Un peu d’histoire ! La chasse commerciale à la baleine s’est répandue au début du XXème siècle et a mené à l'extinction de plusieurs animaux marins, et plus particulièrement la baleine à bosse. Ce n’est qu’à partir de 1965, que ces baleines reçoivent une protection internationale.

Et aujourd’hui ? Pas plus tard qu’en mars dernier, l’Australie a officiellement retiré les baleines à bosse de la liste des espèces menacées suite à un accroissement de leur nombre au cours des cinquante dernières années. L’Australie est aujourd’hui considérée comme un pays pionnier dans la protection des baleines.

baleine-a-bosse


2. Le Pygargue à tête blanche

Un peu d’histoire ! Pygargue ? Drôle de nom, non ? Symbole national américain, cet aigle royal a longtemps été considéré comme une espèce en voie d’extinction. La cause ? L’utilisation de pesticides. Les pesticides absorbés par une aigle fragilisent la coquille de ses œufs ce qui minimise les chances que les bébés atteignent l’âge d'éclore. Ce n’est qu'à partir de l'interdiction de l’utilisation de pesticides au début des années 70 que le nombre de pygargue a commencé à croître progressivement.

Et aujourd’hui ? Selon les scientifiques du gouvernement américain, le nombre de pygargue ne fait qu’augmenter depuis une vingtaine d'années. L’organisme fédéral américain qui s’occupe de la gestion et de la protection de la faune et la flore, The US Fish and Wildlife Service, estime qu’il y aurait actuellement 316 700 pygargues et près de 71 400 couples nicheurs contre seulement 417 couples nicheurs en 1963. C’est en 2007 que l’espèce a officiellement été retirée de la liste des espèces menacées. Très belle victoire !

pygargue-a-tete-blanche


3. Le Panda géant

Un peu d’histoire ! Considéré comme un animal fun, mignon et mascotte de nombreux comptes Instagram, le destin du panda n’a pourtant pas toujours été si drôle que ça ! Dans certains pays d’Asie comme la Chine ou encore le Vietnam, l’agriculture intensive a entraîné la destruction de plusieurs étendues de bambou causant ainsi la mort de milliers de pandas. Ces animaux sont friands de bambou… A vrai dire, ils ne se nourrissent que de ça ! Pour faire simple : pas de bambou, pas de panda !

Et aujourd’hui ? C'est en juillet 2021 que le gouvernement chinois a annoncé avoir retiré les pandas géants de la liste des espèces menacées. Cette victoire s’explique notamment par le reboisement de forêt de bambou, l’agrandissement des réserves naturelles et le déploiement régulier de patrouilles anti-braconnage. Plusieurs lois anti-braconnage ont été votées pour préserver cette magnifique espèce.

panda-geant-chine


4. L’Oryx d’Arabie

Un peu d’histoire ! L’oryx d’Arabie, pourquoi ce nom ? Tout simplement parce que cette espèce est originaire de la péninsule arabique : une région qui comprend l’Arabie Saoudite, le Yémen, l’Oman, le Qatar, les Emirats Arabes Unis ainsi que le Koweït. C’est à partir des années 50, avec le développement de la chasse, que les oryx d'Arabie ont commencé à disparaître.

Et aujourd’hui ? Ne vous inquiétez pas, il est de retour ! Grâce à la mobilisation rapide de plusieurs groupes de défense des animaux comme WWF dans les années 60, les oryx ont pu être sauvés à travers la création de troupeau d'élevage en captivité dans des zoos. Suite à ces efforts de préservation, l'Union Mondiale pour la Nature (UICN) a récemment annoncé qu'il y aurait aujourd'hui plus d’un millier d’oryx.

oryx-darabie

5. Le Pélican brun

Un peu d’histoire ! Prisé pour ses belles plumes, le pélican brun a longtemps été la cible des chasseurs causant ainsi la disparition de cette espèce.

Et aujourd’hui ? Plusieurs efforts de préservation de l’espèce menés dans le début des années 70 ont permis un accroissement progressif du nombre de pélicans. C’est qu’en 2009 que l’animal a officiellement été retiré de la liste des animaux en voie de disparition. Malheureusement, cette bonne nouvelle est à relativiser car aujourd'hui les pélicans font face à un problème majeur : la disparition progressive des sardines, poissons qui représentent la majorité de leur alimentation.

pelican-brun


L’Homme est donc maître de la préservation de son environnement. Grâce aux associations de défense de la cause animale et à l’action de certains pays, ces espèces, qui étaient en voie de disparition, ont été sauvées. Une belle leçon qui nous rend très optimistes. N’hésitez pas à partager notre article et à répandre la bonne nouvelle autour de vous 😉

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle

Interviews, reportages, décryptages… chaque mois, découvrez nos articles consacrés à la transition écologique au quotidien.
Merci pour votre inscription 💚
(promis, pas de spam, nous tenons à notre chère planète)
Oups ! Une erreur est survenue... Veuillez renseigner votre adresse à nouveau.
Découvrez OVO Energy