Qu’est-ce que l’énergie biomasse et quel est son impact environnemental ?

Par
Julie Hervault
Le
23
December
2022
, le
8
June
2021
Temps de lecture :
0:0
min.
Qu’est-ce que l’énergie biomasse et quel est son impact environnemental ?

La biomasse, qu’est-ce que c’est ? Quels sont ses usages, comment est-elle utilisée ? Comment permet-elle de produire de l'énergie ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Est-elle accessible aux particuliers ? Cet article répond à toutes vos questions ! 

Qu’est-ce que la biomasse ?

Définition de l’énergie biomasse

L’énergie biomasse est une énergie produite à partir de certains déchets ou matière organique,  issus de matériaux biodégradables. Ces matériaux sont d’origine végétale ou animale : ils comprennent notamment le bois, les déchets agricoles, certaines céréales, ainsi que le fumier.  

Ce sont ces déchets, pris dans leur ensemble, que l’on appelle biomasse

Quels sont les différents types de biomasse ?

La biomasse, ou matière organique, se retrouve dans l'environnement sous différents états : solide, liquide ou gazeux.

Chacune de ces formes de biomasse est associée à une méthode de traitement adéquate. L’objectif de chaque méthode est de tirer le maximum d’énergie de la biomasse, tout en gardant des coûts et des niveaux de complexité le plus bas possible.

Il existe donc 3 différentes méthodes de traitement de la biomasse :

  1. La biomasse par voie sèche : les déchets du bois constituent la matière première idéale pour la biomasse par voie sèche, une méthode qui consiste à brûler du combustible pour chauffer de l’eau ou des bâtiments.
  1. La biomasse par voie humide : elle correspond au traitement du fumier ou des déchets verts. Elle consiste le plus souvent à laisser fermenter ces déchets et à utiliser le gaz issu de cette fermentation. Cette valorisation des déchets peut aussi vous faire penser au compostage, qui consiste lui, à créer de l’engrais naturel.
  1. La biomasse par voie humide pour les biocarburants : elle s’appuie sur la fermentation (c'est-à-dire la transformation de la matière en gaz ou alcool) de  certaines plantes (notamment des céréales, comme le colza) pour en obtenir  du carburant végétal. Celui-ci est capable d’alimenter des moteurs adaptés. 

<div class="textbox">À savoir :</br>Les tous premiers moteurs Diesel pouvaient fonctionner avec de l’huile d’arachide ! Cela prouve que la biomasse est l’une des sources d’énergie les plus anciennes de l’humanité et que celle-ci est efficace ! Les recherches actuelles n’inventent rien : elles cherchent simplement à augmenter l’efficacité de technologies existantes.</div>

Quelle énergie produit la biomasse ?

Le traitement des différents types de biomasse présentés ci-dessus, a pour objectif principal de produire de l'énergie. Celle-ci peut se présenter sous forme de chaleur, de courant électrique ou de carburant. Découvrez ci-dessous les différentes techniques de transformation de la biomasse en énergie.

Comment l’énergie biomasse se transforme-t-elle en électricité ?

La production d’électricité à partir de biomasse (ensemble de matières organiques) repose sur un processus de combustion. Le bois et les déchets de bois (granulés ou palettes) sont la matière première la plus utilisée dans cet objectif. 

La production d’électricité par combustion de biomasse peut être déployée à grande échelle dans des centrales biomasse. La combustion sert alors à faire chauffer de l’eau pour créer de la vapeur ; cette vapeur active ensuite une turbine qui crée un courant électrique. 

Cependant, la biomasse sèche peut aussi alimenter des chaudières individuelles : nous vous présentons ce procédé plus bas. 

Comment l’énergie biomasse se transforme-t-elle en gaz ?

La production de gaz à partir de biomasse repose sur un phénomène appelé méthanisation. 

Celui-ci consiste à laisser fermenter (c'est-à-dire, laisser se décomposer grâce à des micro-organismes) des déchets végétaux (comme des débris de plantes) ou animaux (comme du fumier) afin de faire apparaître des bactéries qui produisent un gaz appelé méthane. 

Le gaz obtenu grâce à ce processus est issu de sources renouvelables, ce qui lui vaut l'appellation “biogaz”. Il ne faut pas le confondre avec le gaz dit “naturel”, qui est une ressource hydrocarbure issue du sous-sol de la planète et donc, une énergie fossile

Quels sont les coûts et les économies engendrés par une chaudière biomasse ?

L’énergie biomasse peut être produite à plusieurs échelles : dans des centrales, mais aussi chez les particuliers. Pour cela, ceux-ci doivent s’équiper d’une chaudière biomasse et la raccorder à leur installation électrique. 

Quel est le prix d’installation d’une chaudière biomasse ?

  • Vous envisagez de faire installer une chaudière biomasse chez vous ? Voici les coûts à prévoir : Le prix d’achat de la chaudière, qui peut varier entre 3000€ et 20000€ selon le modèle choisi (marque, puissance, chargement manuel ou automatique…)
  • Le coût d’installation par un professionnel, qui est compris entre 500€ et 3500€ (les modèles à chargement automatique sont plus coûteux à installer).

Le budget total pour l’installation d’une chaudière varie entre 3500€ et 23500€. 

A cela s’ajoute le prix de l’entretien annuel, qui est obligatoire et à faire réaliser par un professionnel. Le budget à prévoir est d’environ 200€ par an. Il ne faut cependant pas forcément le voir comme une perte d’argent : une chaudière bien entretenue est à la fois plus efficace et plus durable, donc une bonne maintenance vous permettra de faire davantage d'économies. 

La chaudière biomasse permet-elle de faire des économies ?

Ce coût d’entrée a de quoi intimider. 

Cependant, il faut savoir que l’installation d’une chaudière à bois peut vous donner droit à des aides publiques, dont surtout : 

  • La prime à la conversion des chaudières, qui est accordée aux ménages troquant leur chaudière à fioul ou à gaz contre une chaudière à bois. Son montant dépend de l’âge de votre logement, de votre localisation et de vos revenus (un simulateur est disponible ici)
  • La subvention MaPrimeRenov (à découvrir sur le site dédié)
  • Un Éco-prêt à taux zéro pour vous aider à financer vos travaux. 

<div class="textbox">Attention :</br>Vous ne pouvez bénéficier de ces aides que si vous faites installer votre chaudière par un professionnel agréé.</div>

Autre bonne nouvelle pour votre budget : les chaudières biomasse présentent l’avantage de fonctionner avec une matière première dont le prix est relativement bas et stable…  contrairement au fioul et au gaz. Selon l’ADEME, utiliser une chaudière à bois peut vous permettre d’économiser jusqu’à 1300€ par rapport à une chaudière à hydrocarbure. 

Attention, cette économie est surtout valable pour les chaudières les plus efficaces, celles qui ont reçu le label “Flamme verte”. C’est une information à garder en tête lorsque vous vous lancez dans votre achat. 

Quels sont les impacts de la biomasse sur l’environnement ?

Est-ce que la biomasse est une énergie renouvelable ?

La réponse est oui ! La biomasse est une énergie renouvelable car elle est issue de matières organiques et de déchets inépuisables. 

Et ce n’est pas son seul avantage environnemental. La biomasse est en effet neutre en carbone car son mode de production permet de stocker autant de CO2 qu’il n’en dégage.

<div class="textbox">Par exemple :</br>La combustion de bois émet du CO2, mais cette émission est compensée par le CO2 qu’ont absorbé les arbres avant d’être changés en combustible.</div>

Enfin, la biomasse permet de valoriser des déchets qui ne seraient pas utilisés autrement, par exemple des morceaux de bois dont la qualité est insuffisante pour permettre la fabrication de meubles.

Quelle place occupe la biomasse en France ?

La biomasse est la deuxième source d’énergie renouvelable en France, devant l’hydraulique, l’éolien et le solaire. 

Les Français l’utilisent principalement pour se chauffer. En effet, le bois-énergie (c’est-à-dire l’énergie produite par les chaudières à bois) représente 32,9% des énergies renouvelables consommées en France en 2020. Sans surprise, les principales régions utilisatrices de biomasse sont les régions les plus boisées de France : la Nouvelle Aquitaine, l’Île-de-France, les Hauts de France et l’Auvergne Rhône-Alpes.

Les pouvoirs publics français ont fait du développement de la biomasse une priorité. C’est pour cela que les particuliers peuvent bénéficier de subventions publiques qui les aident à franchir le pas. A plus grande échelle, le gouvernement encourage également la construction de centrales biomasse, comme le site FICA-HCPI récemment mis en activité près de Reims, qui fonctionne avec des biocombustibles de pointe. 

Enfin, l’exploitation de la biomasse a permis la création de milliers d’emplois en France tout au long de la filière : de la production des matières premières à la construction et au fonctionnement des installations, en passant par l’entretien et la R&D (Recherche et Développement) liée à l’innovation dans les combustibles. 

À l’échelle mondiale, les meilleurs élèves de la production d’énergie grâce à la biomasse sont les États-Unis, la Chine et le Brésil… trois pays qui, de par leur taille immense, produisent davantage de déchets et donc, de biomasse.

Découvrez OVO Energy

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle

Interviews, reportages, décryptages… chaque mois, découvrez nos articles consacrés à la transition écologique au quotidien.
Merci pour votre inscription 💚
(promis, pas de spam, nous tenons à notre chère planète)
Oups ! Une erreur est survenue... Veuillez renseigner votre adresse à nouveau.